Costus indien en poudre (Boite de 25g net)
Costus indien en poudre (Boite de 25g net)
  • Charger l'image dans la galerie, Costus indien en poudre (Boite de 25g net)
  • Charger l'image dans la galerie, Costus indien en poudre (Boite de 25g net)

Costus indien en poudre (Boite de 25g net)

Prix normal
€3,50
Prix réduit
€3,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Livré dans un pot en plastique hermétique pratique pour conserver le costus indien et l'utiliser en plusieurs fois. 

Le costus indien (appelé en arabe al-qist al-hindî) est utilisé principalement pour la roqya, les migraines, les troubles gastriques, les hépatites, les pleurésie, l'asthme...

Le costus est l'un des plus importants piliers de la médecine traditionnelle. En effet, ses bienfaits sont nombreux : le costus contient de l'helinine et de l'acide benzoate qui ont un effet microbicide pour les bactéries, d'où son efficacité dans le traitement des amygdales, de l'inflammation de la luette, et de l'inflammation du pharynx.

Il est utilisé en interne dans le traitement de distension et de douleurs abdominales, de douleurs thoraciques dues à des problèmes de foie, de douleurs de la vésicule biliaire, de constipation, et de l'asthme.

Il assèche la pituite et agit contre le rhume. Son infusion est bénéfique pour les poisons, l'insuffisance hépatique et gastrite. Aussi, elle arrête la douleur de la pleurésie et enlève les taches de rousseur. Cette plante est avantageuse aussi pour l'hémiplégie (paralysie de la moitié du corps) et le poison du serpent. Elle guérit le rhume par inhalation de sa vapeur. Elle facilite les règles ainsi que l’émission des urines.

La combinaison entre la ventouse et le costus contient un secret important, du fait que le costus contient de l'acide benzoate qui a un rôle dans la stérilisation de l'outil utilisé pour faire la ventouse, et dans la prévention contre l'apparition des cicatrices qui en résultent.

Conseils d’utilisation :

En étalement, en ingestion, en compresse, en instillation, en vaporisation, ou en Sou'oût (inhalation). L'étalement se fait avec du costus mélangé à du miel, de l'eau ou une autre matière. Pour procéder à l'instillation et au Sou'oût, il suffit de concasser le costus dans de l'huile et l'instiller dans le nez. Pour le deuxième mode d'utilisation, il se boit mélangé avec de l'eau, du miel ou du jus, avec un ratio de 1/10. Sous chacun des sept modes d'utilisation émergent des bénéfices pour différentes maladies.

Précautions et contre-indications :

Le costus est fortement allergisant. Pour la première utilisation, il est préférable d'utiliser une petite quantité pour déceler une éventuelle allergie. Ne pas administrer aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu'aux très jeunes enfants.